Zoo ou l’assassin philanthrope, de Vercors

Zoo ou l’assassin philanthrope, de Vercors
Voyages littéraires

 
Play/Pause Episode
00:00 / 19:59
Rewind 30 Seconds
1X

Bande-annonce

Nous sommes en Nouvelle-Guinée, au cœur d’une forêt dense, humide. Nos pas s’enfoncent dans la mousse. On entend des cris, partout. Cris d’oiseaux ? Cris de singes ? Cris d’hommes ?


Citations

« Je ne sais qui m’a mis au monde, ni ce que c’est que le monde, ni que moi-même ; je suis dans une ignorance terrible de toutes choses ; je ne sais ce que c’est que mon corps, que mes sens, que mon âme et cette partie même de moi qui pense ce que je dis, qui fait réflexion sur tout et sur elle-même, et ne se connaît non plus que le reste. 

Je vois ces effroyables espaces de l’univers qui m’enferment, et je me trouve attaché à un coin de cette vaste étendue, sans que je sache pourquoi je suis plutôt placé en ce lieu qu’en un autre, ni pourquoi ce peu de temps qui m’est donné à vivre m’est assigné à ce point plutôt qu’à un autre de toute l’éternité qui m’a précédé et de toute celle qui me suit. Je ne vois que des infinités de toutes parts, qui m’enferment comme un atome et comme une ombre qui ne dure qu’un instant sans retour. Tout ce que je sais est que je dois bientôt mourir ; mais ce que j’ignore le plus est cette mort même que je ne saurais éviter. » 

Blaise Pascal, Pensées, 1670.

illustration de Pierre Bruller

Vercors est le pseudonyme que Jean Brüller a choisi pendant la résistance. Après-guerre, il a décidé de le conserver pour toutes ses œuvres écrites.  

Il a gardé son nom de naissance pour signer son œuvre graphique et les illustrations qu’il publiait régulièrement dans les magazines et la presse. 


Impressions de lecture

Qu’est-ce qui définit un homme ? Douglas tue son enfant et provoque un procès qui tranchera la question de savoir si les « tropis » sont des hommes ou des animaux.
« Tropi or not tropi ? », dirait Shakespeare face au crâne de cette créature étrange. « Tropi soit qui mal y pense » (pages 28 et 29). Vercors s’amuse à inventer des titres de journaux qui nous font sourire…
Une idée simple tranchera la question, sans pour autant prétendre la résoudre. Sauriez-vous la deviner ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*