Histoire d’un livre qu’il ne fallait pas écrire, de Caroline Rocca

Histoire d’un livre qu’il ne fallait pas écrire, de Caroline Rocca
Voyages littéraires

 
 
00:00 / 19:59
 
1X
 

Un livre d’histoire ? Une épopée ? Plutôt un livre à suspense. Non… Un livre initiatique. Pas tout à fait. Pourtant c’est un peu tout cela à la fois…  


Biographie

Lorsqu’elle entre dans un lieu, Caroline Rocca y perçoit sa mémoire. Des paysages désertiques aux cathédrales baroques, des forêts séculaires aux ruines à peine visibles, elle donne aux espaces la perspective de leur inscription dans le temps.
Après des études en Histoire de l’art, Caroline Rocca se spécialise en art paléochrétien et son goût du partage est la base de ses choix professionnels. Elle est aujourd’hui auteure, guide-conférencière et enseignante à l’Université de Toulon. 


Citations


Book-trailer


Un personnage insaisissable…

« Voilà près de deux mille ans que les hommes ont commencé à raconter mon histoire… ou ce qu’ils ont cru être mon histoire. Qu’ils soient de fervents croyants, des paysans ignorants, des princes ou des manants, ils n’ont eu de cesse de me voir tour à tour comme une « maîtresse spirituelle », une initiée, certains m’ont identifiée à la pécheresse par excellence, il en est même qui affirment que je suis la survivance des divinités féminines tutélaires de la région. » 

Caroline Rocca, extrait du Guide de la Sainte-Baume, édition 2020

Impressions de lecture

Il y a pourtant un fil directeur dans ce livre. Une femme ? Est-ce la même femme que cherchent tous ces personnages ? Est-ce la même femme à différentes époques ? Ou bien a contrario, est-ce la même femme qui se trouve incarnée par plusieurs femmes en ce même instant, dans cet abri au pied de la Sainte Baume ?

La plupart des personnages ne savent pas vraiment ce qu’ils cherchent. Certains se trompent de cible, c’est clair lorsqu’on a lu la fin du livre. Leur quête n’est qu’une amorce, un moyen souvent maladroit qui aboutit à la quête ultime de tout être humain. Et là, c’est à nous, personnellement, que s’adresse Caroline Rocca.

Nous vivons peut-être tous et chacun dans des mondes parallèles ? Nous nous croisons, nous nous côtoyons, c’est vrai. Mais… comment parvenir à se trouver, se retrouver vraiment ?

Les personnages de ce roman se retrouvent, vraiment. Leur rencontre ultime est l’aboutissement d’un itinéraire intérieur autant que d’initiatives bien concrètes dans leur vie. C’est à la fois une évidence… et une incroyable coïncidence.

Il est clair qu’à travers toutes ces histoires mêlées, Caroline Rocca nous accompagne vers une autre lecture de nos propres expériences. Une autre dimension peut-être ?


Histoire d’un livre qu’il ne fallait pas écrire
de Caroline Rocca


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *