La princesse Tcherkesse

Raconte-moi les contes
Raconte-moi les contes
La princesse Tcherkesse
Loading
/
à venir

Bande-annonce

La princesse Tcherkesse, un conte mi-Caucasien, mi-Egyptien, qui nous parle de château endormi, de forêt et de bohémienne…


Jeu concours

D’habitude, quand on lit une histoire, c’est pour s’endormir…  Eh bien dans ce conte, la princesse lit une histoire pour réveiller un mort ! 

… Mais qu’est-ce qu’il peut bien y avoir d’écrit dans ce livre ?! 

C’est la question de notre jeu-concours ! 

Écrivez votre réponse sur notre mail beatrice@toutavecpresquerien.com et tentez de gagner un exemplaire du conte de la Princesse Tcherkesse, illustré et façonné avec amour par les éditions Tout avec presque rien. 

3 prix, 3 gagnants :  Prix de l’originalité – Prix de l’humour – Prix de l’imagination 

Ce podcast et son jeu s’inscrivent dans le cadre des nuits de la lecture :
Les 18, 19 et 20 janvier à 20h30, rdv sur notre site site ou sur notre chaîne YouTube pour découvrir le nom des heureux gagnants ! 

Débridez vos talents, prolongez le pouvoir des contes…  

Les nuits de la lecture 18, 19 et 20 janvier 2024

Les Circassiens sont-ils venus d’un Cirque ?

Il se peut que les Circassien arrivent tous d’un cirque… Mais – n’en déplaise aux géographes – tous les cirques ne se nichent pas dans le creux des montagnes ! De même qu’il y a DEUX sens au mot Cirque, il y a aussi DEUX sens au mot Circassien.

Un peu d’histoire… et de géographie :
Ce conte nous vient du nord du Caucase, une région d’Eurasie où les montagnes ressemblent à des géants de pierre qui auraient à leurs pied un manteau de forêts denses comme dans les contes de fées. Dans cette partie du Caucase aux abords de la Russie, se trouvait jadis un peuple qu’on appelait les Circassiens.

Au départ, les Circassiens viennent donc du Caucase.
MAIS… Quel rapport avec le cirque ?

L’emploi de « circassien » relatif au cirque n’est apparu que récemment – au siècle dernier – probablement à cause de la proximité sonore avec le mot cirque. Mais pas seulement : ce nouveau sens du mot « circassien » s’est imposé à cause du grand nombre d’habiles cavaliers que l’on trouvait parmi les Circassiens du haut Caucase. Et puis… Les cirques sont nomades, ils sont dispersés à travers le monde. Et les Circassiens du Caucase ont tant été chassés de leur terre durant des siècles qu’ils ont fini par devenir des itinérants, des gens du voyage, eux aussi.

Cavaliers Caucasiens – Franz Roubaud

Un conte égyptien venu du Caucase ? Comment est-ce possible ?

La princesse Tcherkesse est un conte égyptien. Comment le Caucase est-il la terre-mère d’un conte égyptien ?

Entre 600 et 300 avant Jésus Christ, l’Empire Perse a conquis le Caucase et l’Egypte, ce qui pendant des siècles fait de ces deux pays une seule civilisation.
Le conte de La princesse Tcherkesse nous fait voyager dans les hautes vallées verdoyantes du Caucase tout en nous embarquant à grands traits dans la mythologie égyptienne… quel mélange insolite !
Cette histoire qui a bercé – et qui berce encore les enfants de toute la diaspora du peuple Tcherkesse n’est pas sans nous rappeler un autre conte, très célèbre en Occident… Ecoutez notre podcast pour le découvrir !

Décidément, le monde est grand, et les histoires qui le sillonnent dans la bouche des grands-mères nous rappellent que certains détails, même après des milliers de kilomètres, ont suffisamment marqué les esprits pour ne pas être changés. Il y a dans la Princesse Tcherkesse des échos de nombreux autres contes bien connus en occident.


Une Belle au Bois dormant égyptienne

Un château au milieu de la forêt, tout le monde à l’intérieur du château qui dort profondément… Bon, là, ils sont morts, c’est vrai… Mais pour les Égyptiens, quand on est mort, on ne l’est pas encore tout à fait !

Connaissez-vous le Ka ? le Ka, ce double de vous-même qui vous suit après la mort et qui reste près de vous alors que vous n’êtes encore qu’une immobile momie. Le Ka c’est comme votre ange gardien, fidèle et actif, veillant sur vous le temps que vous soyez devenu capable d’atteindre les sphères divines…


Une Cendrillon caucasienne

Ceux qui suivent notre série de podcasts sauront repérer l’une des plus anciennes versions de Cendrillon : « la Cendrillonne », une version venue d’Italie, bien avant que notre Charles Perrault national ne consigne cette histoire dans ses Contes de la Mère l’Oye.

Lorsque le père de la Cendrillonne part en voyage, il demande lui aussi à tout son entourage quel cadeau il pourra leur rapporter… Et lui aussi voit lui aussi son navire immobilisé parce qu’il a oublié le cadeau promis à la pauvre souillon de Cendrillon !


Quizz

  1. Que dit l’oiseau de mauvais augure ?
  2. Qui part en voyage pour échapper au destin de la princesse ?
  3. Quels sont les 4 cadeaux la princesse demande au prince ?

Musiques qui accompagnent notre podcast :

Zima – Caucase
Goran Bregović – Ederlezi
Il semblerait que la chanson « Ederlezi » soit issue du répertoire folklorique traditionnel des Roms et des Balkans. Ederlezi signifie « fête de Saint-Georges » et célèbre l’arrivée du printemps. Elle n’apparaît sous sa forme enregistrée qu’en 1988 dans le film d’Emir Kusturica « Le temps des gitans », signée par Goran Bregovic qui explique avoir arrangé, ou plutôt composé la musique à partir de deux couplet connus.


Copyrights :

Le texte de tradition orale est une libre transcription signée Tout avec presque rien

Ce podcast est un épisode de la série Raconte-moi les contes
Une production Tout avec presque rien

Texte et voix : Béatrice Pardossi-Sarno
Habillage, mixage, image : Marie Michaux


Réponse du quiz :
1- « Que tu travailles ou que tu ne travailles pas, tu n’auras jamais pour mari qu’un mort. »
2- Le sultan, sa mère, sa femme, sa fille et son vizir
3- La boîte de la patience, la boîte de la douleur et le sabre du sang.